De la forêt à l’ONU : une seule bataille contre les changements climatiques

On dit souvent que les chercheurs vivent dans leur tour d’ivoire, isolés de la société et concentrés sur des questions pointues qui n’ont que peu d’impact sur la société. Mais souvent, on ne pourrait pas être plus loin de la vérité. En effet, de nombreux chercheurs et chercheuses ont trouvé la manière de s’appuyer sur leurs recherches fondamentales pour s’ouvrir à la société.

C’est le cas de notre invitée d’aujourd’hui, qui poursuit une carrière remarquable combinant ses recherches dans les forêts tropicales du Panama et une implication hors normes dans les organisations internationales, à l’ONU et à la Banque mondiale.

Catherine Potvin est professeure de biologie à l’Université McGill, titulaire de la chaire UNESCO-McGill pour les dialogues en développement durable et titulaire de la chaire de recherche du Canada en mitigation climatique et forêt tropicale. Très impliquée à tous les niveaux, elle et a reçu de nombreux prix et hommages, dont le titre de « pionnière canadienne 2014 » de Condition féminine Canada.

Après avoir été négociatrice durant 7 ans pour le Panama dans le cadre des accords de l’ONU sur les changements climatiques, Catherine Potvin a décidé, en 2014, de créer les « Dialogues pour un Canada vert » dans le but de faire bouger le Canada sur la question des changements climatiques. Rien de moins !

Rediffusion :

L’émission sera rediffusée jeudi le 13 avril à 13:00 et samedi le 16 avril à 16:00.

Écoutez l’émission ici :

MP3 - 27.5 Mo

Pour en savoir plus

L’émission est également disponible en téléversement sur cette page et en baladodiffusion sur la page Université de Montréal de iTunes U .

Merci à la Fondation familiale Trottier et au Fonds de recherche du Québec pour leur contribution à la production de cette émission.